À la une

Crash : Un avion de l'armée de l'air de Philippine fait au moins 45 morts.

image

Le crash d'un avion de l'armée de l'air de Philippine survenu dimanche 4 juillet 2021 a fait au moins 45 morts. Des opérations de sauvetage et de récupération sont mise en cours lors de la pire catastrophe aérienne militaire du pays depuis des décennies.

Selon CNN, l'avion militaire C-130 transportait des troupes de Cagayan de Oro à Mindanao à la province de Sulu. Apparemment, l'avion a raté la piste sur l'île de Jolo.

Une femme dit qu'elle a été refoulée par un salon de manucure à cause de son poids : « J'étais embarrassée. J'ai été humilié. Il transportait plus de 90 militaires lorsqu'il s'est écrasé dans le village voisin de Patikul en fin de matinée.

« Quelques minutes après l'accident, des soldats et des volontaires civils se sont précipités sur le site pour effectuer des recherches et des sauvetages. Selon des témoins oculaires, plusieurs soldats ont été vus sauter de l'avion avant qu'il ne touche le sol, les épargnant de l'explosion causée par l'accident », selon un communiqué de presse de la Force opérationnelle interarmées Sulu.

Une chaîne de télévision locale semblait montrer l'épave en feu et la fumée provenant du village.

À noter que, parmi les personnes tuées, 42 militaires et 3 civils sont inclus. Sur les 53 blessés, 49 sont des militaires et quatre sont des civils. Les civils ont été tués et blessés alors qu'ils étaient au sol au moment du crash.

Beaucoup ont été hospitalisés à la suite de l'accident, et certains ont été évacués vers Zamboanga pour se faire soigner.

Cinq militaires qui étaient à bord de l'avion sont toujours portés disparus. Le commandant de la Force opérationnelle interarmées Sulu, William N Gonzales, a déclaré que le personnel voyageant dans l'avion « était censé se présenter à ses bataillons aujourd'hui. Ils étaient censés nous rejoindre dans notre lutte contre le terrorisme.

ExodeNews est la pour vous Informer!

image

Daphkar Lacossade

Rédactrice

Laisser un commentaire





aucun commentaire pour l'instant