À la une

Le camp de Del Rio nettoyé, les derniers migrants partent

image

Après plusieurs jours dans des conditions sordides sous le pont international de Del Rio, les derniers migrants restants ont quitté un camp de fortune juste avant midi, heure locale, le vendredi 24 Septembre 2021.

Une équipe de CNN a capturé des images sous le pont des deux derniers bus alors qu'ils partaient pour les centres de traitement des douanes et de la protection des frontières des États-Unis.

Une vague de migrants, dont beaucoup d'Haïtiens, avait convergé vers le site temporaire du pont à la suite de messages de bouche à oreille ou de médias sociaux annonçant que la frontière de Del Rio était ouverte, a précédemment déclaré le chef de la patrouille frontalière américaine Raul Ortiz. . Cette fois le nombre a dépassé les 14 000.


Des scènes chaotiques sur le pont, notamment des forces de l'ordre à cheval utilisant des tactiques agressives et inhumaines contre ces migrants. Ce qui avaient suscité la colère des responsables locaux et fédéraux.

Plus tôt vendredi matin, Bruno Lozano, Maire de Del Rio, au Texas, avait déclaré à CNN qu'il ne restait plus que 144 migrants attendant que leurs dossiers soient traités par les autorités de l'immigration américaine.

Les installations des douanes et de la protection des frontières américaines le long de la frontière américano-mexicaine sont à pleine capacité ou en surcapacité alors que les autorités tentent de traiter les migrants déplacés de Del Rio en plus du flux habituel, a déclaré à CNN un responsable du ministère de la sécurité intérieure.


La sécurité intérieure a déplacé des migrants vers d'autres installations de traitement le long de la frontière sud des États-Unis pour vider le camp sous le pont international de Del Rio. Selon le DHS, plus de 3 900 Haïtiens ont été déplacés du camp de Del Rio vers la garde à vue et/ou d'autres secteurs de la frontière pour y être traités.

ExodeNews est là pour vous Informer !

image

Daphkar Lacossade

Rédactrice

Laisser un commentaire





aucun commentaire pour l'instant