À la une

Réouverture des classes: l'UNNOH appelle le ministre de l'éducation à evaluer son plan d'action

image

Bien avant la réouverture des classes, prévue pour le 5 septembre prochain, l'Union des Normaliens Haïtiens (UNNOH) dirigée par le professeur Josué Merilien, alerte le ministre de l'éducation à réviser son plan d'action, afin de rendre la réouverture des classes accessibles à tous les acteurs du système.

Pour la réouverture des classes, programmée pour le 5 septembre prochain, le professeur Josué Merilien conseille au titulaire du ministère de l'éducation d'assurer la nomination de tous les nouveaux enseignants du système. Il a aussi réclamé le paiement de tous les mois de travail que le MENFP n'a pas encore versé aux enseignants, mais aussi de rendre une carte de débit disponible pour tous les professeurs de lycée comme c'est le cas pour les agents de Police Nationale d'Haïti (PNH) ainsi que d'autres cadres de l'administration publique.

Le professeur Merilien a aussi affirmé que l'UNNOH est en désaccord avec la décision du ministre qui veut enlever la 7ème année du cycle fondamental. Il a, en outre, conseillé au ministre de repenser cette décision et de permettre à tous les enfants du pays d'avoir accès à l'éducation.

M. Merilien s'est aussi prononcé autour du plan de livre unique écrit en langue créole dont le ministère prevoit de mettre disponible pour la section fondamentale. Selon le professeur, il s'agit d'une très bonne initiative. En ce sens, M. Nesmy Manigat doit évaluer les avantages ainsi que les inconvénients qu'une telle décision pourra emmener dans le système éducatif, a fait savoir M. Josué Merilien.

Exode News est là pour vous informer !

image

La Rédaction

La Rédaction

Laisser un commentaire





aucun commentaire pour l'instant