À la une

L'économiste Nesmy Manigat reprend les rênes du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP).

image

C'était en présence de la ministre sortante, Marie Lucie Joseph, de l'actuel ministre de la justice et de la sécurité publique, Me.Berto Dorcé, des différents cadres dudit ministère et des partenaires d'Haïti dans le domaine éducatif que le ministre de l'environnement, James Cadet qui a présidé , hier, vendredi 26 novembre 2021, la cérémonie d'installation du nouveau patron de la MENFP.

Au moment de la prise de fonction de Nesmy Manigat, le ministre de l'environnement, James Cadet a tenu à lui rappeler au nom de la Primature que le chef du gouvernement en l'occurence, le neurochirugien, Ariel Henry compte beaucoup sur son dynamisme et son sens de l'Etat pour l'avancement du système éducatif haïtien.

A cet effet, le ministre de l'environnement a fait savoir le choix de faire venir à nouveau l'économiste à la tête du MENFP, c'est pour répondre aux différents enjeux éducatifs auxquels la jeunesse haïtienne fait face en quête de meilleure formation, afin d'avoir les moyens nécessaires de construire un avenir solide, tout en leur permettant la possibilité de vivre dans le pays.

Toutefois, James Cadet promet au nouveau titulaire du MENFP le support incommensurable du gouvernement pour la matérialisation des projets liant l'environnement et l'éducation.


Dans son allocution, le nouveau ministre de l'éducation a exprimé son contentement de se retrouver parmi ses anciens collaborateurs.
« Je suis en territoire connu. C’est une occasion pour dire que les 12 mesures sont de retour en force », a informé Nesmy Manigat.
En ce sens, l'économiste dit qu'il sera à l’écoute de tous les acteurs faisant partie de la chaîne, afin de trouver des pistes pour apporter des réponses succintes aux divers problèmes qui affaiblissent le secteur éducatif, tout en promettant
aux parents des mesures d’accompagnement par la reprise des différents programmes initiés lors de son passage au dit ministère.


Le ministre Manigat veut élaborer un plan stratégique dans 3 axes prioritaires:

D'abord, faciliter le retour dans les salles de classe des enfants issus des quartiers populaires pris en tenail par les gangs armés.

Ensuite, la mobilisation des efforts vers le grand Sud qui a été sévèrement saccagé, lors du dernier cataclysme du 14 août dernier.

Enfin,l’installation de plus d’infrastructures scolaires dans les zones frontalières pour permettre aux enfants haïtiens qui sont efforcés, malgré les risques que cela comporte d'aller en terre voisine pour avoir accès à une éducation de base.

Par ailleurs, la ministre sortante, Marie Lucie Joseph dans son discours a salué le retour du nouveau ministre du MENFP, tout en reconnaissant d'avoir fait face à des situations complexes au sein du dit ministère.
Cependant, Marie Lucie Joseph s'est réjouie d'avoir fait une expérience enrichissante durant les quatre mois passés à la tête du MENFP, qui selon elle représente le couronnement de 42 ans carrière.

Exode News est là pour vous informer

image

Webertson Dorvil

Rédacteur

Laisser un commentaire





aucun commentaire pour l'instant