À la une

La Primature rejette les allégations de l'avocat Samuel Madistin.

image

Dans une note parue hier dimanche 17 octobre 2021, le bureau du Premier ministre Dr.Ariel Henry dément les informations qui circulaient sur la toile d'araignée, faisant croire que le chef du gouvernement aurait versé une bagatelle somme de vingt millions de gourdes aux différentes bandes armées, afin d'avoir accès au Pont-rouge pour commémorer les 215è anniversaire de l'assassinat de l'Empereur Jean Jacques Dessalines.

La Primature apporte un démenti formel, suite aux allégations jugées mensongères faites par le responsable du fondation je klere (FJKL) l'homme de loi Samuel Madistin, qui a confirmé que le chef du gouvernement a monnayé les gangs armés pour y avoir accès au monument de l'Empereur assassiné et pour lui déposer une gerbe de fleurs.


<< Ces allégations n’ont pour objectif que de ternir l’image du premier ministre, de son gouvernement, voire l’État >> , a répliqué la Primature à travers ladite note.

<< Le bureau du Premier Ministre dénonce, encore une fois et avec fermeté, ces manipulations politiciennes et actes diffamatoires, relevant de certains secteurs qui, pour régner, sèment le trouble et la confusion au sein de l’opinion publique, à travers des calomnies inventées de toute pièce », a poursuivi la note.

Toutefois, le chef du CSPN renouvelle son engagement à traquer les gangs armés  avec la dernière rigueur, tout en arguant  ces bandes armées seront poursuivies jusqu’aux portes de l’enfer, assure le neurochirugien.

« Le chef du gouvernement promet de continuer à travailler au rétablissement de l’ordre, de la paix publique et l’autorité de l’état, et à créer un environnement sécuritaire propre à l’organisation d’élections générales dans le pays, dans les meilleurs délais », a-t-il conclut.

Exodenews est là pour vous informer!

image

image

Webertson Dorvil

Rédacteur

Laisser un commentaire





aucun commentaire pour l'instant