À la une

International/ OMC

image

Démission de Roberto AZEVEDO à la tête de l’OMC

À la tête de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) depuis 2013, Roberto Azevedo annonce qu'il abandonnerait son poste l'été prochain, un an avant la fin de son mandat.

Alors que l'économie mondiale connaît une grande crise aujourd'hui, cause de la Covid-19, depuis sa grande dépression dans les années 1930, le patron de l'OMC n'a pas hésité de jeter de l'encre. « L'OMC n'est pas parfaite. Mais elle est indispensable, si on ne veut pas que le commerce mondial soit régi par la loi de la jungle », avec ces mots il a mis fin dans ses propos, tout en affirmant qu'en Août prochain cette décision prendra effet.

On a voulu faire croire que Roberto Azevedo aurait pu avoir une idée à se porter candidat dans les prochaines courses électorales au Brésil face au président sortant Jair Bolsonaro, mais, de son côté, il a affirmé pour dire qu'"il ne nourrit aucun projet politique" et que cette décision serait "personnelle" et "familiale".

On arrive à faire croire aussi que ce départ prématuré serait causé, d’une part, parce que les États membres préfèrent passer des accords entre eux plutôt qu'avec son concours et d’autre part, car l'administrationTrump a bloqué le renouvellement de son organe d'appel, celui qui juge les conflits commerciaux, au motif que l'OMC ferait le jeu de Pékin.

ExodeNews est là pour vous informer.

image

Laisser un commentaire





aucun commentaire pour l'instant