À la une

Des étudiants de L'ENS dénoncent la brutalité des agents de sécurité du MENFP à leurs égards

image

Des étudiants stagiaires de l'école normale supérieure (ENS), dénoncent les actes de brutalités perpétrés par des agents de sécurité du MENFP à leurs égards. Ils condamnent l'irrespect du protocole d'accord qui a été signé entre eux et les responsables du ministère. Ils continuent une fois de plus à exiger leurs intégrations dans les différents lycées du pays.

Dans une note adressée à la presse dans la journée du 4 Novembre 2021, des étudiants de l'école normale supérieure annonce qu'ils étaient victimes d'acte de brutalité perpétrés par des agents de securité affectés à la section des ressources du ministère de l'education nationale, qui est dirigé par le citoyen Gasner Jean. Ils affirment qu'ils s'étaient rendu au bureau dans le but de s'informer sur la progression du dossier des 325 étudiants stagiaires qui devraient depuis quelques temps, intégrer le système éducatif haïtien, comme professeseurs!

"Contrairement à nos attentes, nous avons été humiliés, mal perçus par les securités du ministère. Après 14 années d'étude, 4 ans d'études supérieures à L'ENS, 7 mois de stages, ce ne sont pas à ces traitements que nous devrions être soumis", ont-ils elaboré dans leur note!

En ce sens, ils éxigent au premier ministre Ariel Henry et à la ministre de l'éducation nationale (MENFP) de prendre en considération le dossier des étudiants stagiaires encloués au ministère.
" Li pa fè sans pou elèv lise yo pa gen pwofesè epi pou 325 diplome Lekòl Nòmal Siperyè,estajyè Ministè Ledikasyon Nasyonal paka entegre", ont-ils conclu!

Ils déclarent qu'après leurs divers temps d'étude, qu'ils ne sont pas obligés d'être du lot de ceux qui laissent le pays pour fuir la misère!

Exodenews est là pour vous informer!

image

La Rédaction

La Rédaction

Laisser un commentaire





aucun commentaire pour l'instant