À la une

Les Etats-Unis suivent de près le parcours des haïtiens qui veulent s'émiger sur leur sol

image

La vague migratoire haïtienne voulant se rendre aux États-Unis est encore nombreuse. Après les 14 000 qui étaient coincés sous le pont près de Texas, un grand nombre de migrants est repéré en Colombie, au Panama et au Pérou.

Le procéssus de déportations réalisé par les autorités américaines semblent ne pas pouvoir réellement freiner le plan migratoire de quelques haïtiens. Le pays de l'oncle Sam, considéré comme la terre promise ou la destination finale de nos concitoyens est beaucoup convoité par les peuples de l'amérique latine, de l'Afrique et de la Caraïbe. Pour ces dix dernières années, c'est la plus recente vague migratoire haïtienne constatée.


Laisser leur pays, pour fuir la misère, l'insécurité et l’instabilités politique; le peuple haïtien souffre de tout. Aujourd'hui, la traversée à travers les pays de la Caraïbe et de l'amérique continue encore. Passant par le Chili, le Panama, la Colombie et le Mexique; d'autres migrants sont en route pour continuer leur périple. Ces voyages durent plusieurs mois suivant les obstacles du parcours.

Selon NBC News, les autorités américaines découvrent près 20,000 haïtiens qui sont actuellement rassemblés en Colombie. Selon le rapport du journal, ces migrants se mettent déjà en route pour les Etats-Unis. D'autre part, le département intérieur précise qu'il y a un groupe de 1,500 haitiens qui sont pour l'instant localisés au Panama et 3,000 se trouvent au Perou à destination des États-Unis d’Amérique.

En effet, le département de la securité intérieure se dit preoccupé par la situation des migrants. Il veut aussi s'assurer que le DHS éxécute leur responsabilité conformément aux politiques et à la formation et aux valeurs de l'institution tout en garantissant la securité et la dignité des migrants.

Exodenews est là pour vous informer !

image

La Rédaction

La Rédaction

Laisser un commentaire





aucun commentaire pour l'instant