À la une

*La musique caraïbéenne pleure le départ de Jacob Desvarieux*

image

Le musicien et co-fondateur de la formation musicale Kassav, Jacob Desvarieux, a rendu l'âme, au Centre hospitalier universitaire de Point-à-Pitre, à Guadeloupe, le vendredi 30 juillet 2021.

Le chanteur-guitariste avait été hospitalisé depuis le 12 juillet dernier, après avoir été testé positif au coronavirus. Âgé de 66 ans, Jacob avait été aussi victime de deux arrêts cardiaques. Il a été placé sous respiration artificielle avant de succomber.

Né à Paris le 21 novembre 1955, Jacob Desvarieux a grandit en Guadeloupe, où il s'était vitement illustré par son talent et sa passion pour la musique.

En 1979, cette passion allait se concrétiser, lorsque le guitariste a rencontré Pierre-Edouard Décimus, Freddy Marshall et Georges Décimus. Ensemble, ils ont lancé le groupe mythique "Kassav", pionnier du mouvement zouk.

Avec un nouveau son qui allait faire danser toute la planète Terre à travers la vente de millions disques.

Rappelons seulement cette semaine, la musique caraïbéenne a perdu trois musiciens de rénom : Hermane Nau, le percutionniste haïtien et co-fondateur de Tabou Combo, le chanteur- compositeur dominicain du merengue et du salsa Jhonny Ventura et le guitariste, chanteur-compositeur français de la formation Kassav, Jacob Desvarieux.

Les réactions pleuvent suite à la tristesse nouvelle du décès de Jacob Desvarieux, leader de Kassav.

Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, lui a rendu hommage via son compte Twitter : « Les Français perdent aujourd’hui un artiste de talent et une voix connue de tous », a-t-il précisé.

D'autre part, Guy Losbar, président du conseil départemental de Guadeloupe lui a rendu hommage: « Ce soir, la Guadeloupe toute entière pleure l’un de ses plus grands ambassadeurs, dont l’immense talent, les valeurs, la bonté d’âme et l’amour viscéral de son pays le faisaient rayonner bien au-delà de la sphère artistique. »

Exodenews est là pour vous informer !

image

Webertson Dorvil

Rédacteur

Laisser un commentaire





aucun commentaire pour l'instant