À la une

International-Santé-Virus: Les États-Unis signalent le premier cas de variante Omicron chez un voyageur de retour

image

Les États-Unis ont enregistré le mercredi passé leur premier cas confirmé de variante Omicron. Il s’agit d’une personne en Californie qui s'était rendue en Afrique du Sud. Alors les scientifiques du monde entier se sont précipités pour déterminer si la nouvelle version mutante du coronavirus est plus dangereuse que les précédentes .

Le Dr Anthony Fauci, le plus grand expert américain en maladies infectieuses, a fait cette annonce à la Maison Blanche.

"Nous savions que ce n'était qu'une question de temps avant que le premier cas d'Omicron ne soit détecté aux États-Unis", a-t-il déclaré.

La personne infectée a été identifiée comme un voyageur revenu d'Afrique du Sud le 22 novembre. La personne, qui était complètement vaccinée mais n'avait pas reçu de rappel, a été testée positive lundi et présentait des symptômes légers qui s'améliorent, ont déclaré des responsables. La personne a accepté de rester en quarantaine, et tous les contacts étroits de la personne ont été atteints et ont été testés négatifs.

Au moins 23 autres pays ont signalé des infections à Omicron, selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les gouvernements se sont empressés d'imposer des interdictions de voyager et d'autres restrictions dans l'espoir de les contenir.

Mais la variante est encore entourée de nombreuses inconnues, parmi lesquelles : est-elle plus contagieuse que les autres versions, comme certains scientifiques commencent à le soupçonner ? Est-ce que cela rend les gens plus gravement malades ? Et peut-il échapper au vaccin ?


"Toute déclaration de ce qui se passera ou ne se produira pas avec cette variante, je pense qu'il est trop tôt pour le dire", a déclaré Fauci.

Il a souligné que les Américains devraient continuer à suivre les conseils de santé publique pour se faire vacciner et recevoir leurs rappels. "Si vous regardez les choses que nous avons recommandées, elles sont identiques", a déclaré Fauci.

A noter que le séquençage génomique du virus du patient a été effectué à l'Université de Californie, à San Francisco, et les Centers for Disease Control and Prevention l'ont confirmé comme cohérent avec la variante Omicron.

Exode News est là pour vous informer!

image

Daphkar Lacossade

Rédactrice

Laisser un commentaire





aucun commentaire pour l'instant