À la une

Le gouvernement haitien prône une nette amélioration des droits humains

image

Pour marquer la journée des droits humains, hier, 10 décembre 2021, le chef du gouvernement le Dr. Ariel Henry en a profité pour rappeler via son compte Twitter que "la protection et la promotion des droits humains constituent l’une des priorités de son gouvernement."
« Nous sommes tous concernés par cette problématique », poursuit le neurochirurgien.

A l'ocassion de la commémoration de la déclaration universelle des droits de l'homme le 10 décembre 1948 par l'organisation des Nations-Unies dans le but d'établir une coopération internationale pour faire respecter les libertés fondamentales.
Le chef de la Primature a saisi l'opportunité pour renouveler l'un des piliers forts de l'équipe qu'il dirige tout en mettant l'accent sur la situation perplexe  des droits humains.
 
"Il nous faudra, donc, redoubler d’efforts pour améliorer la situation des droits humains en Haïti. La protection et l’exercice de ces droits doivent être un exercice permanent de sorte que chaque citoyen soit à même de jouir pleinement des droits inhérents à sa personne", a précisé le chef du CSPN.



Par ailleurs, le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) a fait de la journée de la 70è anniversaire pour tirer la sonnette d'alarme des autorités établies sur la dégradation à laquelle fait face certaines institutions surtout avec la rescrudescense galopante des actes d'insécurité qui sévit dans le pays.

Toutefois, l'organisme a fait savoir que la situation est loin d’être ce que le pays tout entier veut, car les droits fondamentaux comme l’accès aux soins de santé, à l’éducation, à la nourriture, à un logement décent, ainsi que le droit de vivre en toute sécurité et dans un environnement sain restent et demeurent précaire.

Exode News est là pour vous informer!

image

Webertson Dorvil

Rédacteur

Laisser un commentaire





aucun commentaire pour l'instant