À la une

Retard dans la formation du gouvernement de consensus, le SDP lance son ultimatum à Ariel Henry

image

Suite à l'accord signé par les partis politiques et le premier ministre Ariel Henry le 11 septembre dernier, le SDP qui est compté parmi la liste des signataires, dit avoir constaté des retards à la formation du gouvernement de consensus prévu dans l'accord. A partir du 1er novembre, ils vont prendre les rues pour défendre les préscrits de cet accord.

Le mot d'ordre de l'accord dont "gouvernement appaisé et éfficace" ne semble pas encore touché les membres du secteur démocratique et populaire. Me André Michel le porte parole de ce secteur avise qu'il y a un retard dans l'application de l'accord où le retablissement de la paix dans le pays, la révocation de plusieurs membres du gouvernement, la question des élections avaient été exposé.

L' ancien sénateur Nenel Cassy avise au PM Ariel que le peuple ne peut pas attendre. "Il est temps de voir cet accord commence à son application. Il faut résoudre le problème de l'insécurité qui est l'un des points forts qui nous avaient poussé à signer. Dès ce 1er novembre, le mouvement doit changer de phase" a t-il declaré!

Parallèlement, Me André Michel, porte-parole du secteur dénonce aussi les retards du premier ministre Ariel Henry dans la formation de ce nouveau gouvernement qui a été établi dans l'accord. Il accorde la date du 1er novembre au chef du gouvernement comme délai, sinon le SDP passera aux manifestations de rues pour éxiger à Ariel Henry, le respect dudit accord.

Exodenews est là pour vous informer!

image

La Rédaction

La Rédaction

Laisser un commentaire





aucun commentaire pour l'instant